kotamos

Les Kotamo sont des instruments qui regroupent trois sources
de provenances différentes,  Japon, Inde et  Europe. 
Ko pour koto, 10 ou 16 cordes.
Ta pour tampura, 4 cordes dont une quinte.
Mo pour monocorde, 10 ou 29 cordes suivant les modèles.

Le Koto est une harpe japonaise dont les chevalets sont individuels,
et permettent en les déplaçant, d'arranger des gammes à volonté.
Ces gammes ont juste pour base la note fondamentale du monocorde qui se trouve au verso.  La forme qui se trouve sur le dessus de l'instrument est destinée à poser le front pour y recevoir 
les vibrations des cordes, ce qui est d'un effet puissant.

       Le monocorde constitué de cordes  donnant des fréquences       identiques ainsi que leur octaves,  génère une forme de "rivière"
d'harmoniques qui apaise et modifie les ondes cérébrales.

                         Inviter le silence,  jouer avec le silence,
          il est l'origine et l'aboutissement de toute vibration sonore.
  Le monocorde est la base sûre et simple de cette musique intuitive.
        La tampura vibre déjà par sympathie sans même la toucher,

   Le koto est la poésie, le discours, souvent quelques notes suffisent.

Notre Kotamo H27  horizontal ( 78 cm de longueur, 27 cm de largeur et 7 cm d'épaisseur)  Fa
10 cordes de monocordes , 4 de tampura et 10 cordes de koto

Notre Kotamo V27    ( soit  1,06m sur pieds, 27 cm de largeur et 7 cm épaisseur )     Ut

Ce kotamo est composé de 19 cordes en bronze filées
pour le monocorde,  4 cordes de tampura 
et 16 cordes de koto en nylon filées.
La tonalité est Do sur une gamme de la 432.
Ici en cerisier des pyrénées.

     Les 2 positions du même instrument. 
Verticalement il se joue comme une harpe, 
de la position du corps à celle de la main et du pincé.
Horizontalement, c'est la situation des instruments
orientaux, koto, guzheng, santour...
 où l'on active le monocorde par dessous